CHIRURGIE ROBOTIQUE

Née à la fin des années 1990, la cœliochirurgie assistée par robot connaît une croissance exponentielle. En réalité, il est plus exact de parler de « télémanipulateur » que de « robot » ; il ne s’agit pas ici de faire réaliser certains gestes de façon préprogrammée, mais bien d’une transmission des mouvements réalisés par le chirurgien.

Le robot comporte quatre bras télécommandés : un bras pour la caméra, trois bras pour les instruments.

Le chirurgien est assis à une console à coté de la table d’opération. Sa tête est placée contre les lunettes binoculaires, entraînant une immersion complète dans le champ opératoire endoscopique. Ses mains sont placées sous le système optique, lui donnant l’impression de les plonger dans le champ opératoire.

Les instruments sont commandés par le chirurgien avec la plus grande précision et sans les tremblements naturels, qui sont supprimés par l'interface informatique. Les extrémités des instruments sont doté d'une articulation à sept degrés de liberté reproduisant exactement l'articulation de la main humaine.
Ainsi, les principaux avantages de la chirurgie robotique sont :
- Vision tridimensionnelle en haute définition (3D-HD)
- Gestes plus stables et plus précis.
Le robot Da Vinci® permet, grâce à ces avantages, la réalisation de gestes cœlioscopiques avec une aisance technique supérieure à celle de la laparoscopie classique et également un résultat anatomique qui est amélioré grâce au grossissement optique et à la finesse des sutures.
En chirurgie digestive les applications du robot les plus fréquentes sont :
- La cholécystectomie par une seule incision ombilicale
- La chirurgie colorectale
- La chirurgie de l'obésité
Cholécystectomie par une seule incision (Da Vinci® Single-Site® Surgery)

L'ablation de la vésicule biliaire (cholécystectomie) se fait normalement sous laparoscopie par quatre petites incision abdominales, une pour la caméra et trois pour les instruments.

L'utilisation du robot permet de faire passer tous les outils par une seule incision et de réaliser l'intervention comme en laparoscopie classique. Pour des raisons d'esthétique l'incision est réalisée au niveau ombilical de manière que la seule cicatrice de l'intervention se mélangera à l'ombilic en devenant moins visible. Cette technique est donc encore moins invasive que la laparoscopie, avec comme conséquence moins de douleur et moins de cicatrices.

Dr Nicola CORIGLIANO

8 Bis, rue Margueritte

75017 Paris

Tél. : 07 60 73 81 27

Copyright © 2023

Dr. Nicola CORIGLIANO